Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Non classé
  • > La femme contemporaine et son rapport illusoire avec l’idéal de la beauté

La femme contemporaine et son rapport illusoire avec l’idéal de la beauté

L’hypersexualité, la femme-objet, la pornographie et les changements corporels sont des réalités contemporaines auxquelles les femmes doivent se sensibiliser. Les idéaux de la société occidentale se construisent autour de l’idéal individuel, du culte et de l’adérence à soi. L’idéal de beauté est indéniablement dirigé par la société elle-même.

La littérature moderne est une ressource riche sur les sujets contemporains. Elle permet de repousser la censure et d’ouvrir la communication sur des sujets parfois éthérés dans la vie quotidienne. Isabelle Fortier (Nelly Arcan), fabuleuse écrivaine québécoise (1973-2009), est l’incarnation même de cette relation ouverte aux sujets critiques. Putain, Folle, L’enfant dans le miroir, À ciel ouvert et Paradis, Clef en main sont toutes des oeuvres plutôt « amères » qui permettent l’interprétation des propos sociétaires de notre époque.

« Sur un mur de mon appartement j’ai planté un énorme clou pour me pendre. Pour me pendre je mélangerai de l’alcool et des calmants et pour être certaine de ne pas m’endormir avant de me pendre, je me soûlerai debout sur une chaise, je me soûlerai la corde au cou jusqu’à la perte de conscience. Quand la mort viendra, je ne veux pas être là.  »

— Nelly Arcan, Folle, Éditions du Seuil, 2004, p. 144

Image de prévisualisation YouTube

Pas de Commentaires à “La femme contemporaine et son rapport illusoire avec l’idéal de la beauté”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


Patrick Krémer |
jdvl |
Inspiration sans Nom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | une prof pour ses élèves
| Les Fables de Chabreh
| impressionsexpressions